Comment ouvrir un restaurant en Belgique ?

Comme en France la restauration belge se plie à une réglementation qui est lourde de conséquence. En effet il faut savoir que les restaurants belges ne s’improvisent pas restaurateurs du jour au lendemain car il y a un certain savoir-faire à avoir pour tous les gérants qui sont dans le milieu. Si la croissance de la restauration Belge est intéressante, il ne faut pas oublier que la Belgique est au carrefour de l’Europe bloqué entre la France, l’Allemagne et les Pays-Bas. Il est possible pour nos amis belges de déguster des bons produits et des assiettes gourmandes dans les restaurants populaires de Bruxelles. Ce qu’il faut savoir c’est que la configuration pour l’ouverture d’un restaurant est similaire à la France. En effet il est très important d’avoir une idée de son plan d’action pour dynamiser un restaurant qui va débuter. Les business plans sont d’une réelle importance en Belgique. Il vaut mieux pour un restaurateur se pencher sur toute la réglementation et s’obliger à l’étude de marché.

S’installer dans un lieu stratégique est d’une logique classique pour un restaurateur. En effet il est possible pour lui de fluidifier sa clientèle surtout si le lieu est touristique. Il faut savoir que la tendance est pour une restauration qui soit quantifiable, il faut donc selon la structure technique du restaurant pouvoir accueillir un nombre suffisant de personnes. Le but étant un taux de remplissage qui soit très haut. Il faut souligner que le restaurant belge recherche comme le français, une attractivité de son restaurant.

Une réglementation très lourde

En Belgique deux cultures s’affrontent, la partie Wallonne et la partie Flamande, il est donc primordial d’avoir une connaissance rigoureuse de la réglementation dans les deux régions qui composent la Belgique. Il faut savoir que la partie française de la Belgique se calque sur le modèle Français en matière de normes et la partie flamande sur un modèle plus scandinave. Il existe quelques différences qui sont visibles sur les sites des autorités publiques mais aussi sur les fédérations des restaurateurs des régions. Comme en France, la sécurité de l’hygiène, face aux incendies, le respect des normes handicapés.

Un ensemble de règles que doit respecter minutieusement le restaurateur pour ne pas être en tort. C’est lui qui va ainsi prendre en compte toutes les règles et les appliquer à la lettre. En effet il n’a pas le choix car si un contrôle de l’inspection du travail est réalisé, il ne pourra éviter la mise au point au pire l’amende avec une mise à niveau dans des délais très courts.

La Belgique dispose de quelques règles particulières

Les restaurateurs Belges disposent de permis d’exploitation selon les différents domaines dans lequel il exerce. En effet des fédérations ont la possibilité de certifier après l’ouverture d’un restaurant le permis comme valide après vérification par les autorités. Ces fédérations qui ont aussi la possibilité de contrôler leurs membres avec des inspecteurs reconnus par le gouvernement. Ces fédérations ont toutefois un devoir de conseil auprès des restaurateurs belges qui sont adhérents. En effet il est possible pour un restaurateur de prendre connaissance de toutes les nouvelles informations susceptibles de modifier la réglementation en vigueur.

 

Articles similaires

Comme-a-la-maison-aix.fr